Infos et Actualités

Vente - Achat Immobilier - Sud de Valencia

Les fêtes les plus célèbres de la région de Valencia

Valencia se place parmi les régions les plus animées d’Espagne. Il est vrai qu’ici, on aime « célébrer » ! Que ce soit des fêtes religieuses, des événements commémoratifs, des événements familiaux, nous voyons rapidement que l’esprit de groupe est présent et que les animations ne manquent pas.

Valencia se place parmi les régions les plus animées d’Espagne. Il est vrai qu’ici, on aime « célébrer » ! Que ce soit des fêtes religieuses, des événements commémoratifs, des événements familiaux, nous voyons rapidement que l’esprit de groupe est présent et que les animations ne manquent pas.

Quelles sont les fêtes de la région de Valencia

 

  • Le 9 octobre : « el nou de octubre », jour de la communauté Valencienne, toutes les villes sont en fête et principalement celle de Valencia. Le 9 octobre est la date anniversaire de l’entrée officielle, en 1238, de Jacques Ier (Jaime en Valencien) dans la ville de Valence pour la libérer de la domination musulmane. Spectacles pirotechniques, défilés des « moros y cristians », concerts, visites… De nombreuses animations sont présentes dans toute la communauté.

 

  • La semaine Sainte : très bel événement célébré dans toute l’Espagne, il est certainement l’un des plus importants. Il est vécu intensément par tous ses participants mais également par tous ses spectateurs.  La Semaine Sainte est une tradition catholique dont les origines remontent au Moyen-âge. Elle débute le Dimanche des Rameaux et pour se terminer une semaine plus tard, lors du dimanche de Pâques. Durant toute la semaine, plusieurs dizaines de confréries (représentant chacune une scène de la vie de Jésus) vont se relayer et réaliser de longues processions dans les rues de leur ville, jusqu’au jour du défilé général qui regroupe l’ensemble des confréries.

 

  • Les fallas :  la fête la plus populaire de la région, inscrite depuis 2016 sur la liste de l’UNESCO du Patrimoine Immatériel de l’Humanité. Elle est officiellement déclarée ouverte le dernier dimanche de février lors de la Crida et atteint son apogée du 15 ou 19 mars, au fil des jours les rues se remplissent de joie et de magnifiques œuvres représentant l’union entre la tradition, la satyre et l’art prennent forme et hauteur. Certaines peuvent atteindre plus de 20 mètres de haut. Ces merveilles éphémères sont brûlées le 19 mars, lors de la saint Joseph, c’est ce que l’on appelle la Crema, cela symbolise le renouveau, l’arrivée du printemps.

 

  • Tomatina de Buñol :  fête célébrée le dernier mercredi du mois d’août de chaque année dans le village de Buñol, des milliers de participants viennent de chaque coin de la planète pour participer à cette bataille de tomates géante. A son origine : une dispute juvénile survenue en 1945. Depuis lors, elle n’a jamais cessé de se tenir. La bataille est le point culminant du festival célébrant le saint patron (Saint Lluis Bertran) du village. La Tomatina a obtenu en août 2002 le label de Fête d’intérêt touristique international.

 

  • Les maures et chrétiens ( Moros i Cristians en Valencien) : cette manifestation spectaculaire est célébrée à différentes dates selon les communes, elle commémore la reconquête, c’est à dire l’entrée des troupes chrétiennes et leur triomphe sur les maures, au XIIIe siècle. Elle se caractérise par ses mises en scènes et défilés impressionnants.